Dictionnaire Culinaire > Le Rhum > Histoire du Rhum

Histoire du Rhum


Au début était la canne…
Le saccharum robustum est vraisemblablement née du coté de la Nouvelle Guinée.
On retrouve des traces du « miel de roseau » bien des siècles avant JC en Chine, il est mentionné plusieurs fois dans l’Ancien Testament. De conquêtes en découvertes on la retrouve en Egypte, en Grèce …
Le mot Sakara en Sanscrit a donné son origine au mot Sucre dans la plupart des langues occidentales. (sugar, sucre, suiker, asucar,...)
C’est seulement lors du deuxième voyage de Christophe Colomb, en 1493, que la Canne à Sucre traverse l’océan, pour arriver dans les Antilles et en Amérique du Sud.



Le Père Labat
Il est un vénérable religieux qui vers 1640 (père du Tertre) s’intéressa à la canne, et au sucre, de sa curiosité naît un alambique très rudimentaire.
En 1694 lui succède le père Labat. Il s’emploie pendant de longues années à améliorer la fabrication du rhum, important du matériel qu’il adapte lui même. Son procédé est encore en usage de nos jours.

Les ancêtres du Rhum
Le Tafia : est le nom donné par les indigènes, il est fabriqué dans une vinaigrerie.
La Guildive : origine de l’anglais Kill Dive (tue diable).
Rum : évoqué vers 1600 par les anglais à la Barbade. Diminutif de Rumbullion (créole de la Barbade rheu : la tige et bullion : le bouillon).Mais aussi peut être d’un vieux patois anglais qui signifierait « une bagarre entre voyou, un grand tumulte ».
Grog : origine de grogam, tissu que portait l’amiral Vernon surnommé par ses hommes Old Grog.
Punch : dérivée du Panch en Indoustani signifiant cinq comme les ingrédients d’une ancienne recette (alcool, thé, sucre, citron, cannelle).


Le Rhum

Fabrication du Rhum - Histoire du Rhum - Rhum



Retour en haut