Dictionnaire Culinaire > Termes Culinaires > Trempage

Trempage


Spécialité culinaire Martiniquaise, il est issu du métissage culturel présent aux Antilles et probablement le résultat des nombreuses périodes de pénurie qu'a connues l'île au court de son histoire. A l'origine, c'est un court-bouillon Antillais de morue épaissi à la farine et servi très chaud sur un lit de pain rassis chique taillé agrémenté de morceaux de figue et d'avocat, le trempage s'est depuis "embourgeoisé", on en trouve à toutes les sauces : au poulet, aux fruit de mer, au poisson...



Il se sert sur une feuille de bananier, et les nombreux convives mangent debout et avec les mains. Vous comprendrez donc aisément qu'il est difficile de trouver ce met typique du nord de l'île à la carte d'un restaurent. Aussi vous devrez donc vous faire le convive d'un initié. Afin d'émietter le pain rassis dur comme la pierre on est obligé de le faire tremper, d'où le nom Trempage.


Termes Culinaires

Acras - Assaisonnement - Bélélé - Blaff - Blanchir - Bokit - Bouquet garni - Brunoise - Chadron - Chemiser - Chiffonnade - Chinois - Ciseler - Concasser - Court-bouillon - Crever - Emincer - Epice - Essence - Foncer - Giraumon - Grager - Graine - Gratiner - Habiller - Herbages - Julienne - Macérer - Mangue épluchée en fleur - Mariner - Mijoter - Monder - Mouiller - Os - Revenir - Touffée - Trempage